Comité d’organisation

Isabelle Heullant-Donat

Professeur en histoire médiévale, Université de Reims – Champagne Ardenne, Centre d’études et de recherche en histoire culturelle (C.E.R.H.I.C. – E.A. 2616)

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, agrégée d’histoire et ancien membre de École française de Rome, elle est Docteur en histoire (1994) et habilitée à diriger des recherches (2006). Après avoir été Maître de conférences en Histoire médiévale à l’Université de Paris X – Nanterre (1994-2007), détachée au CNRS (UMR 8589 – LAMOP Paris I – Panthéon Sorbonne, 2002-2004), elle est Professeur d’Histoire du Moyen-Âge à l’Université de Reims – Champagne Ardenne depuis la rentrée 2007. Elle est spécialiste d’histoire religieuse et culturelle du bas Moyen Âge (XIIe-XVe siècles), et particulièrement des Ordres Mendiants. Dernier ouvrage : Missions impossibles. Franciscains, « infideles » et martyre (XIIIe-XVe siècle), à paraître dans la Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome (B.E.F.A.R.).

Julie Claustre

Maître de conférences en histoire médiévale, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (L.A.M.O.P. – U.M.R. 8589)

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Paris, elle est agrégée d’histoire et Docteur en histoire (2003). Après avoir été Maître de conférences en histoire médiévale à l’Université de Reims – Champagne Ardenne (2004-2009), elle est désormais Maître de conférences à l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de l’histoire des prisons et de la justice, elle a notamment publié : Dans les geôles du roi. L’emprisonnement pour dette à Paris à la fin du Moyen Âge, Paris, Publications de la Sorbonne, 2007.

Elisabeth Lusset

chercheuse associée au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (L.A.M.O.P., UMR 8589), Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

Ancienne élève de l’École normale supérieure Lettres et Sciences humaines de Lyon et ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers, elle est agrégée d’histoire et docteur en histoire médiévale (2011). Après avoir été Allocataire-Moniteur à l’Université de Reims – Champagne Ardenne (2005-2008), elle a été Attachée temporaire d’enseignement et de recherche dans cette même université (2008-2010), puis à l’Université Paris Ouest – Nanterre-La Défense (2010-2012). Spécialiste de l’histoire comparée des ordres religieux et du gouvernement de l’Église au Moyen Âge, elle a notamment publié : Crime, châtiment et grâce dans les monastères au Moyen Âge (XIIe-XVe siècle), Turnhout, Brepols, 2017. Voir sa page Academia.edu

Falk Bretschneider

Maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales, Centre Georg Simmel – Recherches franco-allemandes (CGS, U.M.R. 8131)

Après des études en histoire à Leipzig et Aix-en-Provence, Falk Bretschneider fut pensionnaire étranger à l’Ecole normale supérieure (rue d’Ulm). De 2000 à 2006, il a travaillé comme lecteur d’allemand à l’EHESS, puis de 2006 à 2008 comme lecteur DAAD et coordinateur du programme d’encadrement doctoral au CIERA. Depuis 2008, il est Maître de conférences à l’EHESS, directeur de plusieurs programmes scientifiques à la Fondation Maison des sciences de l’homme Paris et coordinateur d’un Collège doctoral franco-allemand (EHESS/Université Humboldt de Berlin). En 2005, il a soutenu une thèse en cotutelle (EHESS et TU Dresde) sur l’histoire de l’enfermement aux 18e et 19e siècles et publiée, en 2008, sous le titre Gefangene Gesellschaft. Eine Geschichte der Einsperrung in Sachsen vom 18. bis zum 19. Jahrhundert, Constance, UVK Verlagsgesellschaft, 2008. Site personnel